Carnets Taurins

Chinito de Francia

Daniel Saint-Lary
Chinito signe quelques lettres manuscrites
Beau livre très largement illustré
96 pages, format 240x330
ISBN 978-2-919208-03-6
Parution avril 2011

Plus de détails

28,00 € TTC

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 15 points de fidélité (selon l'option choisie). Votre panier totalisera 15 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 7,50 €.


Comme ses illustres prédécesseurs en aficion, Christian « Nimeno II », Alain Montcouquiol, Simon Casas, Robert Piles, Jacquito, Andaluz, Curro Caro et d’autres, Chinito de Francia a écrit sur le sable des arènes quelques unes des plus belles pages de la tauromachie française (re)naissante en ce début des années soixante. Partis de rien à la rencontre d’un monde dont ils ignoraient à peu près tout, à la seule force de leurs convictions et de leurs rêves, ils ont permis d’ouvrir en grand toutes les portes. Les générations qui leur ont succédé depuis savent ce qu’elles leur doivent. Il ne s’agit pas d’un ouvrage de plus sur l’histoire taurine de notre pays. Mais juste de regards posés sur la passion mystérieuse, belle et dévorante, qui, depuis ce temps où il agitait un bout de chiffon rouge devant un « toro mécanique » dans les garrigues nîmoises, brûle encore aujourd’hui chez Lucien Orlewski Chinito. Lui, qui a été le premier torero français à jamais avoir triomphé aux arènes Las Ventas de Madrid. Ce livre est bien le moins que l’on lui doit.

Cinquante exemplaires de cet ouvrage sont augmentés d'une sérigraphie originale signée par Claude Viallat et numérotées de 1 à 50.